Commits

Anonymous committed 320142c

text-width of french intro.tex

Comments (0)

Files changed (1)

 Le plus célèbre des anciens outils de gestion de source est \textit{SCCS
 (Source Code Control System)}, que Marc Rochkind conçu dans les laboratoires de
 recherche de Bell (\textit{Bell Labs}), dans le début des années 70.
-\textit{SCCS} ne fonctionnait que sur des fichiers individuels, et obligeait chaque personne travaillant sur le projet d'avoir un accès à un répertoire de
+\textit{SCCS} ne fonctionnait que sur des fichiers individuels, et obligeait chaque 
+personne travaillant sur le projet d'avoir un accès à un répertoire de
 travail commun, sur le même système. Seulement une seule personne pouvait
 modifier un fichier au même moment, ce fonctionnement était assuré par
 l'utilisation de verrou (``lock''). Il était courant que des personnes
 les chances de ``fork'':
 \begin{itemize}
 \item Ils éliminent la distinction sociale qu'imposent les outils centralisés
-	entre les membres du projets (ceux qui ont accès au ``commit'') et ceux de l'extérieur (ce qui ne l'ont pas).
-\item Ils rendent plus facile la réconciliation après un ``fork'' social, car
+    entre les membres du projets (ceux qui ont accès au ``commit'') et ceux de
+    l'extérieur (ce qui ne l'ont pas).  \item Ils rendent plus facile la
+    réconciliation après un ``fork'' social, car
 	tout ce qu'elle implique est une simple fusion.
 \end{itemize}